120.000 €

ADORABLE 
maison neuve

  • indépendante à Orebic 
  • exposée plein sud, vue mer
  • plages proches sont celles de Orebic
    et Trstenica, bijou de presqu’île de Peljesac
  • 100 m2 surface habitable 
  • entourés de terrasses :
    séjour, cuisine équipée, 3 chambres
  • 3 salles de bains, 3 wc
  • espace convivial avec barbecue en pierre
  •  
  • 1000 m2 d’environnement paysagé
  • vignes, oliviers, citronniers, orangers, avec ses jardins de végétations dalmates
  • place idéale et prévue pour piscine 
  • garage en dur env. 30 m2
  • parkings 
  • possibilité d’agrandir la surface habitable et la rentabiliser 
  • Ref: 752/89

La mer est notre et Croate, pure et claire. Si vous l’aimez les plus belles plages d’Orebic et de Trstenica, elles ne sont pas loin. C’est ici que vous passerez vos vacances et vos jours de repos complets par n’importe quel temps car elles sont protégées de tous les côtés et la température de la mer sera d’environ 25°c. 

Les îles sont en face de vous et c’est presque à la nage que vous irez à « Stupe » lieu sacré de la côte Dalmate, derrière vous les pins, les oliviers et les vignes et entre cela votre domaine soigneusement entretenu avec plus de 1000 m2 (mille!) entouré de jardins, clôturé et protégé de tout et de tous. 

Pour y rentrer, vous pousserez le portail en bronze derrière lequel vous attend la liberté, le plaisir dans cette maison de plain-pied de 100 m2 joliment installée et meublée pour recommencer cette vie que vous avez toujours souhaité et cherché qui vous coûtera une petite monnaie! 

Voilà l’occasion : investir seulement 120.000 €

Tout le reste qui la concerne est décrit dans les critères sauf ces trois « si »… si vous êtes décidé qu’à un endroit pareil dans un environnement semblable et avec une exposition pareille d’installer une piscine pour pouvoir enfin nager « dans tous les eaux », et si cette surface ne vous suffit pas il est facile d’ajouter un étage car les marches pour accéder à la terrasse supérieure sont déjà installées et pourraient vous mener au « ciel », car c’est ainsi que peut-être Robert Plant s’est inspiré pour une de ses plus belles chansons célèbres :). Quel plaisir si tous ensemble reprenons ses refrains en choeur accompagnés d’un verre de vin rouge à la main nommé Postup.